Estimations des incorporations de matières premières dans les aliments en Bretagne

MAJ : 28/11/2018

Source : Estimation à partir du modèle FEEDSIM

Données estimées avec l’outil FEEDSIM, avec les conditions suivantes :

  • Base de prix SPOT
  • Sans intégration des contraintes s’imposant aux fabricants (stockage, relations commerciales, contraintes usines…)

Elles peuvent donc être différentes des incorporations réelles. Pour plus d’information sur les incorporations réelles, cliquez sur ce lien

Derniers ajouts
Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

En octobre, nous avons toujours une baisse des tourteaux (-9.3 %) et des céréales (-3.6 %) par rapport à 2017

 

Le maïs est toujours privilégié avec une hausse de +51.4 % par rapport à septembre 2018 (et +45.6 % par rapport à 2017) au détriment du [RÉSERVÉ ADHÉRENTS]

 

En ce qui concerne les tourteaux en octobre, le soja est [RÉSERVÉ ADHÉRENTS]

 

Le colza est [RÉSERVÉ ADHÉRENTS]. L’incorporation de tournesol repart en octobre avec + 24 kt par rapport à septembre 2018 (son prix baissant d’une quinzaine d’euros/T) , soit +59 % par rapport à octobre 2017.

Concernant les estimations sur la fin de l’année 2018 et début 2019, le modèle FEEDSIM se base sur des hypothèses de prix issus de la dépêche-le petit meunier datant du 9 au 23 octobre pour des prix nov-dec et janv-mars

Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

Pour la fin d’année et le début 2019, au vu des prix pour ces échéances, on se retrouverait[RÉSERVÉ ADHÉRENTS]

Une incorporation des céréales en baisse de -5 % sur le 1er semestre 2018 (par rapport au 1er semestre 2017) et une incorporation des tourteaux de tournesol au plus faible sur ces 3 derniers mois

Les fortes variations de prix des tourteaux pour la 1ère moitié de l’année 2018 impactent les formules d’aliments du coté des protéines alors que dans le même temps, la grève et la hausse des prix des céréales permettent aux co-produits de prendre davantage de place dans les formules
Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

 

Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

 

Céréales : Sur le 1er semestre 2018, on note une baisse de -5% de l’incorporation de céréales par rapport à la même période 2017 (-9.1 % par rapport au 2nd semestre 2017). Cette baisse est la conséquence directe des grèves SNCF (difficulté d’approvisionnement associée à la hausse de leur prix).

La baisse concerne uniquement les aliments PORCS (-11.9%, par rapport au 1er semestre 2017). En effet, l’incorporation des céréales est en hausse pour les aliments VOLAILLES (+3%, par rapport au 1er semestre 2017) et pour les aliments BOVINS (+4.6 %)

 

Tourteaux : Baisse importante de l’utilisation des tourteaux, – 3.9 % par rapport au 1er trimestre 2017 (et -6.4 % par rapport au 2nd semestre 2017). Cette diminution provient de [RÉSERVÉ ADHÉRENTS]

 

Coproduits : L’incorporation des coproduits est en [RÉSERVÉ ADHÉRENTS]

 

On note une diminution de l’incorporation des [RÉSERVÉ ADHÉRENTS]

 

Augmentation importante de l’incorporation du [RÉSERVÉ ADHÉRENTS] en PORCS. Son prix devient très intéressant par rapport à celui du blé.

 

L’incorporation des [RÉSERVÉ ADHÉRENTS] est en hausse en BOVINS

 

L’incorporation de maïs en forte hausse au 1er semestre 2018

Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

Le blé ayant augmenté de plus de 60 €/T (entre janvier et juillet 2018) et l’orge de près de 63 €/T, contre + 49.5 €/T pour le maïs, [RÉSERVÉ ADHÉRENTS]

L’incorporation de tourteaux de soja se maintient pour la 1ère moitié de l’année 2018

Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

Sur le 1er semestre 2018 (par rapport au 1er semestre 2017), les incorporations des tourteaux de tournesol et de colza chutent de 9 % alors que le tourteau de Soja se maintient (-0.8 %)

Pour rappel, le prix du soja entre janvier et août 2018 a augmenté de +42.5 €/T alors que le tournesol high pro a pris 81.5 €/T sur la même période. Le colza a progressé de +51 €/T

 

Cependant, au cours de ces 6 derniers mois, les tourteaux n’ont pas connu les mêmes évolutions. Ainsi le prix du tournesol était compétitif début 2018 par rapport au soja et au colza. Puis ce dernier, à partir de mai 2018 est redevenu intéressant et a donc été de nouveau présent dans les formules. En juin, l’incorporation de tournesol a chuté, à l’inverse de celui du soja.

Des tendances qui s’accentuent pour le 3ème trimestre 2018

 

Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.


Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

  • Fin juillet le prix des céréales a connu un renchérissement significatif, avec +15 % en août (par rapport à juillet) pour [RÉSERVÉ ADHÉRENTS]

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.