LANCEMENT DE FEEDSIM REGIONS : le premier outil pour estimer les flux et incorporations de matières premières par région française, ainsi que les coûts matière

En janvier 2019, lors de la réunion FEEDSIM, le réseau interprofessionel de la nutrition animale a dévoilé les premiers résultats du modèle FEEDSIM REGIONS permettant d’estimer les flux et les incorporations des matières premières à l’échelle de la France et des régions.

Ce modèle inter-régional permet à la Profession de l’Ouest d’améliorer la pertinence de ses analyses et de mener des analyses comparatives entre régions françaises.

Il a été présenté dans un premier temps aux adhérents de l’association avant de bénéficier si nécessaire à l’ensemble de la Profession et filière de la nutrition animale.

FEEDSIM REGIONS estime la consommation et les modalités d’approvisionnement en une cinquantaine de matières premières :

 

  1. d’une centaine d’usines de fabricants d’aliments et d’une quarantaine de fabrications d’aliments à la ferme réparties sur 13 grandes régions françaises.
  2. d’une centaine d’usines de transformation des céréales et oléo protéagineux (meunerie, amidonnerie, éthanolerie, sucreries…)

 

À partir :

  1. d’une dizaine de ports maritimes français et étrangers
  2. des usines de transformation fabricants de coproduits pour l’alimentation animale
  3. Et des zones de collecte de céréales et oléo protéagineux en France.

 

Il permet d’avoir une estimation à l’échelle des régions (découpage avec les anciennes régions / nouvelles régions) :

  • Alsace-Lorraine-Champagne
  • Auvergne-Limousin
  • Aquitaine
  • Bretagne
  • Bourgogne Franche Comté
  • IDF-Centre
  • Midi-Pyrénées
  • Nord-Picardie
  • Normandie
  • Pays de la Loire
  • Poitou Charente
  • Rhône Alpes PACA

Les résultats à l’échelle de la France

 

Les premiers résultats pour l’année 2017 ont été présentés (des améliorations et des ajustements seront apportés afin de consolider ces estimations) :

En 2017, 9,6 Mt de céréales ont été consommées en alimentation animale et 5,6 Mt de tourteaux.

L’incorporation des co-produits représente plus Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

Pour l’année 2017, en France, toutes espèces confondues, un aliment est composé de 50 % de céréales, Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

Le tableau ci-dessous compare les estimations FEEDSIM avec les statistiques FranceAgriMer, publiées chaque mois :Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

On note Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

Grâce aux statistiques OilWord, nous avons pu comparer nos estimations en tourteaux (FAB + FAF).Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

Sur le total tourteaux, on a un écart inférieur à 3 % entre les estimations FEEDSIM et les données OilWord

Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

Les estimations sont disponibles pour les 13 régions.

 

Exemple pour la région Poitou-Charente :Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

La consommation de céréales en Poitou-Charente est de 725 kt en 2017 et de 352 kt de tourteaux dont environ 50 % de soja. L’incoporation des co-produits représente 11 % des matières premières totales utilisées.

L’écart en céréales entre FEEDSIM et FAM est inférieur à 1 %. Il est légèrement plus important pour le blé (2%). On note par contre une sous-estimation importante du maïs dans le modèle FEEDSIM.

Autre exemple avec l’Auvergne-Limousin :Contenu réservé aux adhérents, cliquez ici pour vous inscrire.

Prochaines étapes dans l’amélioration du modèle

 

  • Préciser les prix départs et les coûts de transport selon les régions : redresser les incorporations de maïs et d’orge
  • Affiner la connaissance des modes de transport (fluvial…)
  • Adapter les « qualités » des aliments selon les régions

 



Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.