2017- Nouvelle baisse massive des fabrications d’aliments porcs charcutiers en Bretagne

Evolution mensuelle par espèces des fabrications d’aliments entre 2016 et 2017 : des disparités au sein des secteurs.

SOURCE : estimations FEEDSIM d’après NUTRINOË et CDF SNIA

Diminution importante de la fabrication d’aliments en PORC, avec un début d’année difficile mais une reprise à partir d’août 2017. Cette baisse provient de la diminution de la production porcine en 2017 (d’après le Marché du Porc Breton, on note une baisse de -1.9 % entre janvier et novembre 2017 par rapport à la même période en 2016).

Diminution de plus de 2 % de la fabrication d’aliments en VOLAILLE avec des fabrications en avril et septembre 2017 très inférieures à 2016.

Reprise légère de la fabrication d’aliments en BOVIN, avec une augmentation de 0.1%, s’expliquant par une hausse de la production (D’après l’Agreste Bretagne, 1.7 % de lait a été collecté en plus entre janvier et novembre 2017 par rapport à 2016).

La production d’aliments est en baisse de -1.7 % en Bretagne en 2017, passant sous la barre des 7.5 millions de tonnes.

 

PAR ESPÈCES

Chute de près de -14 % de la production d’aliments DINDE. Les fabrications d’aliments des autres espèces de VOLAILLES sont en hausse.

Forte baisse du CHARCUTIER COMPLET en 2017 alors que le COMPLEMENTAIRE reste quasi stable. La production d’aliments TRUIE est également en diminution.

La fabrication d’aliments BOVIN est en hausse malgré la baisse des CORRECTEURS AZOTES (-2.4%). En effet, les aliments de production (+4.9 %) et la catégorie « autres » (+0.4 %) contrebalancent cette baisse.

 



Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.