Stockage portuaire : des pratiques qui doivent évoluer

Travail en cours au sein de FEEDSIM

Stockage portuaire : Comment gérer le besoin de segmentation croissant des lots de matières premières importées ?

Les préoccupations de santé publique sont centrales et nombreuses dans les filières de productions animales. La nutrition animale contribue de façon importante à cette sécurité sanitaire. Tous les maillons de la filière de la nutrition animale mettent en œuvre des mesures de gestion et maitrise des risques, obligeant des évolutions perpétuelles des pratiques pour s’adapter aux risques.

Sur les ports, la maitrise du risque passe par une segmentation plus grande du stockage des lots de matières premières importées, induisant une réduction des capacités de stockage totales et des difficultés logistiques pour toute la filière dans un marché décroissant et économiquement difficile.

Les adhérents de Feedsim ont donc décidé de travailler ensemble afin de réfléchir aux changements de pratiques à mettre en place au sein de la filière pour répondre à ce besoin permanent de sécurité sanitaire tout en préservant la performance de la chaine logistique.

De nouvelles règles seront mises en place progressivement sur les ports suite à cette réflexion et une période de test proposée dès le mois de février dans le Grand-Ouest de la France.



Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.